les infos de Maratea

   
Maratea est le seul commune  de la BASILICATE situé sur la Mer Tyrrhénienne. Au siècle dernier Maratea fut un important port de commerce comme en témoignent les nombreuses découvertes sous-marines (amphores commerciales et ancres, dans le prés de l'Îlot de Santo Janni). La ville date de l’Age du Bronze et avec beaucoup de dominations, parmi lesquelles aragonaise, en 1621 elle devint une ville indépendante; malheureusement la citadelle fut détruite par les troupes françaises en 1806 
 
 
 De remarquables pièces archéologiques ont été découvertes dans la Contrada La Secca . A Marina il est possible de visiter plusieurs grottes parmi lesquelles : Grotte d’I Monacelli , caractérisée par sa couleur bleue due à l’effet de la lumière qui se réfléchit d’une cavité sous-marine, et que l’on peut atteindre en bateau ; la ravissante “Grotte dei Pipistrelli”  où l’on n’accède qu’en bateau ainsi que la Grotte de Judia caractérisée par des sources d’eau douce qui se forment grâce à la présence de sources marines ; on y accède en bateau ou en parcourant un sentier le long de la plage ; la spectaculaire Grotte del Sogno  qui offre une grande entrée, à pic sur la mer, et enfin la séduisante Grotte delle Cetroselle qui se trouve sur le côté septentrionale de Punta Caina. De la côte fragmentée l’on peut apercevoir de merveilleux paysages et admirer l’îlot de Santo Ianni. A Acquafredda est situeè  Villa Nitti, une intéressante villa du XIXème siècle qui aujourd'hui est la siège de manifestations culturelle.  
  www.maratea.info  maratea      
 
 
MARATEA est aujourd’hui l’une des villes touristiques les plus connues de la nation . Située aux flancs du Mont San Biagio où se trouve le  Sanctuaire di San Biagio qui domine le golf de Policastro. Le Sanctuaire présente un porche de la Renaissance avec trois arches et où l’on peut admirer une chapelle datant du XVIIème siècle ainsi qu’un bas-relief de marbre du XVIIIème siècle. Sur le versant qui donne sur la côte se trouve le Belvedere où se dresse la statue du Rédempteur, de 21 m. de haut et avec une ouverture des bras de 19 m., réalisée par le sculpteur Bruno Innocenti en 1965.  Dans le centre historique, caractérisé par des ruelles avec des loges et des petits portails, se trouvent l’église Santa Maria Maggiore et  l’église di San Vito. La première date de 1400 et présente une façade avec trois grandes ouvertures de style baroque ; à l’intérieur il est possible d’admirer un chœur en bois ; la deuxième a été bâtie entre les XIème et XIIème siècles. C’est l’une des églises les plus anciennes de la ville. L'Eglise à la Vierge de l’Annonciation, d’une remarquable valeur artistique, comprendre un bas-relief de marbre datant de 1600. En plus du Couvent dei Cappuccini  il y a aussi l’ex-Couvent des frères mineurs de l’ordre religieux des “Osservanti”, tous les deux d’une grande valeur historique. Le couvent des Capucins fut bâti en 1615 et aux alentours s’élèvent trois Chapelles décorées de fresques qui datent du XVIème siècle, ainsi que l’ex-couvent des frères mineurs de l’Observance bâti en 1574.  
 
Au quai se trouvent les stations balnéaires de ACQUAFREDDA, FIUMICELLO, SANTAVENERE, PORTO, MARINA e CASTROCUCCO.  Le long du littoral, de Sud au Nord,  on peut admirer le Castello di Castroccucco (Château de Castrocucco), réalisé par les D’Agnola, dressé sur un roc avec ses nombreuses tours de guet réalisées par Pietro de Toledo au XVIème siècle. 
 
 
 
 
 
© 2016 ItalGuide.com  - REPRODUCTION INTERDITE